Type de projet 
Projet Scientifique et Technique
Date
23 novembre 2014

En avril dernier, l’Exploratoire ARNUM (Art et Recherche Numérique) de l’ESIEA exposait en co-création avec l’artiste Olga Kisseleva son projet TweetTime. L’oeuvre sera à nouveau visible au Centre des Arts d’Enghien-les-Bains dès le 17/09.

« Je n’ai pas le temps »

Une équipe d’ARNUM, réunissant enseignants-chercheurs et étudiants, s’est chargée de la réalisation d’une oeuvre originale qui s’interroge sur la fuite du temps, d’après une idée d’Olga Kisseleva.

 

Nous courons toujours après lui et il n’a de cesse de nous manquer.
Olga Kisseleva

 

Tweet timeL’horloge de Tweet time ralentit en direct à chaque fois qu’un tweet contenant l’idée de « j’ai pas le temps » est émis. « Simple, préhensible dans l’instant et efficace car universellement ressenti ».

Tweet Time est une cocréation de la ligne de recherche Art&Science de l’institut ACTE (UMR 8218 – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – CNRS) et le pôle ARNUM de l’ESIEA.

Ce projet Tweet Time rentre dans le cadre du programme « Art contemporain : territoire interdisciplinaire » mené conjointement par les 2 laboratoires. Il interroge des pratiques émergentes sur l’art dans le cadre de pratiques interdisciplinaires.

Les artistes, comme les chercheurs, éprouvent la nécessité incessante de se renouveler afin de proposer de nouvelles formes d’art, de nouvelles œuvres qui répondent aux préoccupations de notre société contemporaine ultra technologique (l’impact des technologies et des sciences sur la société est au cœur des réflexions). Ce projet cherche à questionner non seulement les dynamiques des collaborations, mais aussi les œuvres créées au sein de ce dispositif.

Tweet Time, sous la forme d’une horloge projetée au mur, sera présentée dans le cadre de l’événement 1.618, Sustainable Luxure, lors de la semaine du développement durable. Réunissant une dizaine d’artiste contemporains, cette exposition prend pour thème le Temps à l’aune des nouveaux enjeux écologiques.

Dans un monde où tout s’accélère, prendre du recul et le temps de reconsidérer nos habitudes, se réapproprier le choix du rythme de vie, prendre conscience de nos limites, s’émerveiller de l’expérience liée au temps long semble de plus en plus vital.

L’oeuvre numérique prendra place dans une grande exposition monographique d’Olga Kisseleva – Mondes sensibles, au Centre des Arts d’Enghien-les-Bains du 17 septembre au 14 décembre 2014.

 

Equipe ESIEA de réalisation du projet

Claire Leroux, Pierre Schott, Hubert Wassner
Etudiants : Guillaume Bourderye (développement Web), Nalitoky Rabearison (requêtes Twitter) et Mickaël Mayeur (design web)

Toutes les informations sur le blog ARNUM.