Thématique 
Formation 
Sécurité informatique 
Date
23 septembre 2015

Patrick Ventuzelo est élève ingénieur en dernière année à l’ESIEA. Cette année, il fait partie des étudiants du Groupe qui suivront en double-diplôme les cours de 5A et du MS-SIS (Mastère Spécialisé « Sécurité de l’Information et des Systèmes ») sur le campus de Paris de l’ESIEA.

Un parcours exemplaire du BTS au Mastère Spécialisé SIS

Patrick est entré en cycle ingénieur à l’ESIEA sur concours après un BTS Systèmes numériques option informatique et réseaux (ex BTS IRIS). Dès sa première année à l’école, il a participé à la seconde journée de conférences sur la sécurité informatique ESIEA Secure Edition (ESE 2014), tout en travaillant, dans le cadre de son projet Scientifique et Technique, sur la technologie naissante de la Software Defined Radio (SDR) ou hacking radio.

Patrick Ventuzelo (centre) à la remise des prix du Challenge CyberSecurity Airbus
Patrick Ventuzelo (3ème en partant de gauche) à la remise des prix du Challenge CyberSecurity Airbus

L’année suivante, il suit le parcours Espoir Recherche & Innovation et réalise un projet sur la sécurité de la technologie NFC (Near Field Communication). Il participe également au Challenge « CyberSecurity Trust the Future » d’Airbus Defence & Space que son équipe remporte brillamment (avec Benjamin PIOT, MS-SIS 2014-2015).

Aujourd’hui, il fait partie des quelques étudiants de dernière année qui suivent en double-diplôme les cours de 5A et du Mastère Spécialisé « Sécurité de l’Information et des Systèmes » (MS-SIS) de l’ESIEA. Patrick souhaite s’orienter professionnellement dans les domaines liés au Reverse engineering, c’est-à-dire l’analyse et la recherche de vulnérabilités et/ou l’analyse de malwares.

Il vient de publier un article dans le dernier numéro de MISC, le magazine 100% sécurité informatique (MISC n°81, septembre 2015, pp. 18-23 « C’est cozy chez toi, Barack »), consacré à l’analyse de Cozyduke, malware ciblant des administrations américaines.

Félicitations à lui pour ses réussites et bonne chance pour cette dernière année d’études, avant une carrière qui semble assurée dans le secteur porteur de la sécurité informatique.