Thématique 
Débouchés 
Formation 
Date
06 juin 2017

Patrice de Poix, ingénieur ESIEA promo 1992 : « Ce sont les expertises complémentaires qui ont rendu possible l’aventure Leasia »

Après avoir travaillé chez IBM et Carte ou co-fondé Deal IT filiale de Kertel Group, Patrice est désormais Président Directeur Général d’une entreprise pionnière et reconnue dans les problématiques de cloud computing, Leasia.
Son objectif : accompagner les entreprises qui se lancent dans la migration de leur business model vers le SaaS, à savoir l’utilisation de solutions logicielles stratégiques à distance, concernant notamment les applications CRM ou de webmarketing.

Photo de patrice de poix, ancien élève de l'ESIEA

Patrice de Poix, pouvez-vous nous parler de votre aventure concernant Leasia ?

Patrice : La naissance de Leasia vient d’une réflexion lancée sur la problématique qu’allaient rencontrer les éditeurs dans la migration de leur business model vers le SaaS. Le passage de la licence à l’abonnement, par exemple, allait poser des questions de besoins en fonds de roulement, ce qui n’est pas rien. Comment réussir sa transformation de ce côté-là, quand bien même la dimension technique du SaaS (cloud computing) est maîtrisée ? Comment l’expliquer à ses actionnaires ? La ligne retenue a été celle d’un contrat unique aux éditeurs.

C’est-à-dire ?

Patrice : Le principe, c’est de s’intégrer aux contrats SaaS de l’éditeur en ajoutant les quelques lignes concernant le financement pour informer le client. Nous avons intégré tous les risques du SaaS pour pouvoir les couvrir efficacement. Nous sommes donc spécialistes du financement et nous accompagnons nos clients pour une transition réussie et sans douleur, sans risque en somme.

Donc votre métier d’ingénieur est ici particulièrement orienté vers le client ?

Patrice : C’est notre cœur de métier ! Nous avons beaucoup cogité pour trouver la bonne formule. Nous assurons même une continuité de service quoi qu’il arrive, même si un éditeur connaît un passage à vide ou une défaillance : nous gardons le droit de maintenir la solution en l’état jusqu’à échéance du contrat pour ne pas mettre l’utilisateur en difficulté. Nous allons jusqu’à garantir la continuité applicative. Nous mettons en œuvre toutes les ressources nécessaires à aider les clients à lancer leurs campagnes marketing autour du SaaS, nous avons une qualité de service très élevée ce qui incite les clients à héberger de nombreux pans de leurs infrastructures selon ce modèle.

Cloud computing

Justement, qu’est-ce que l’ESIEA vous a apporté spécifiquement pour réussir ce défi ?

Patrice : L’ESIEA donne une vision très transversale du cloud computing. Vous le constatez, nos métiers sont à la croisée de la technique, du droit, du service, de la relation client, et même de l’innovation pour créer de nouveaux services… Notre marché est en pleine évolution : aujourd’hui, nous estimons que 80 % des éditeurs vont passer au moins une partie de leur offre en mode SaaS. Ce sont ces expertises complémentaires qui ont rendu possible l’aventure Leasia, pour nous positionner comme un accélérateur de mise sur le marché d’offres SaaS à travers un contrat unique.