Thématique 
Cybersécurité 
Date
30 septembre 2017

La collaboration entre l’ESIEA et Airbus Cybersecurity a été renouvelée le mercredi 27 septembre à Guyancourt, où le nouvel accord a été paraphé. Une confirmation supplémentaire de la qualité d’enseignement du pôle Cybersécurité de l’ESIEA et notamment son laboratoire de recherche CNS-CVO, après celle de l’ANSSI via la certification SecNumedu.

Les Esiearques pourront continuer à se confronter à CyberRange

Signature de l'accord entre l'ESIEA et Airbus and Space

Cet accord offre à des étudiants spécialisés en cybersécurité l’opportunité de suivre une formation dispensée par des ingénieurs d’Airbus Cybersecurity et de se confronter à des défis d’entreprise en leur donnant accès à la plateforme « CyberRange ». Cette dernière permet de simuler le réseau d’une entreprise et aux étudiants de développer leur savoir-faire dans un contexte opérationnel. CyberRange est aussi capable de produire des scénarios d’attaques très élaborés, que les professeurs peuvent utiliser pour générer des actions légitimes ou illégitimes ayant pour but d’évaluer la robustesse des défenses mises en place par les étudiants.

Une véritable opportunité pour les Esiearques donc qui pourront mettre à l’épreuve leurs compétences et connaissances dans des situations de quasi réel à la complexité relevée. Ce renouvellement de confiance s’inscrit aussi dans la continuité de la qualité de l’enseignement de l’ESIEA, puisque de nombreux étudiants qui font leur stage chez Airbus Cybersecurity, voient leur mission temporaire se transformé en CDI. Cela a notamment été le cas pour Raphaël PION et Thomas AUBIN l’année dernière.

Plus récemment, c’est Martin PRADDAUDE, actuel élève de 5A en cybersécurité, qui a obtenu son stage chez Airbus Cybersecurity, en convaincant un responsable de l’entreprise en partie grâce à son PST4 de grande qualité : la reproduction d’un cockpit d’avion pour simulateur.

Une marque de confiance renouvelée de part et d’autre, pour des opportunités toujours plus développées ! Vous pouvez retrouver le communiqué de presse associé ici :