Thématique 
Projet Scientifique et Technique (PST) 
Date
28 mai 2016

Clément, Maxime, Ahmed et Erwan sont en 3e année à l’ESIEA. Dans le cadre de leur Projet Scientifique et Technique, ils ont choisi de répondre à un besoin nouveau et impératif : trouver une alternative aux systèmes de signalement d’alerte en cas d’événement grave.

Un nouvel outil pour de nouvelles menaces

Lors des attentats du 13 novembre, les services d’urgence ont été rapidement saturés devant l’ampleur du drame qui se déroulait à Paris. Des communications entre les victimes et les forces de l’ordre ont été coupées, comme le relataient L’Obs ou Libération.

Nous nous sommes rendus compte que depuis 2000, le nombre d'attaques terroristes a augmenté de 550%, alors que les systèmes de signalement n'ont pas évolué.
Clément

Simplicité et sécurité pour une application citoyenne

Projet informatique Mayday : signalement d'alerte L’interface de Mayday est fonctionnelle et épurée, pour ne pas interférer avec une utilisation en cas d’urgence. En un mouvement, l’utilisateur peut signaler sa position, ce qui envoie automatiquement une alerte aux services de secours. Dans un second temps, il peut ajouter une description du danger en choisissant parmi quatre types d’événements : attaque terroriste, agression, incendie ou accident. Il peut aussi rédiger une description plus précise en commentaire.

Afin de s’assurer de la véracité des alertes envoyées et pour ne pas faire déplacer les secours en vain, l’application requiert une inscription et une identification. Celle-ci se fait automatiquement pour, encore une fois, garantir une utilisation rapide en cas d’urgence.

Plus un événement est signalé par les utilisateurs, plus il gagne en crédibilité auprès des services de secours, à la manière des applications communautaires comme Waze. C’est aux forces de l’ordre d’authentifier définitivement l’alerte, ce qui déclenche automatiquement l’envoi d’une notification à tous les utilisateurs de Mayday qui se trouvent à proximité du danger.

visualisation alertesPour les services de secours, Mayday propose une visualisation des alertes des utilisateurs sur une carte dans un navigateur web, en les regroupant par événement.

En proposant une alternative aux moyens traditionnels de signalement d’alerte, Clément, Maxime, Ahmed et Erwan inscrivent véritablement leur projet informatique d’élève-ingénieurs dans une démarche citoyenne. Ils présenteront l’application Mayday lors de l’ESIEA Tech’Day le 3 juin 2016 aux côtés de leurs camarades de 2e et 3e année.