Thématique 
Admissions 
Formation 
Date
27 janvier 2016

En signant un accord avec le CFA inter-universités des Pays de la Loire, l’ESIEA devient la première école de la Mayenne à délivrer également son diplôme d’ingénieur par la voie de l’apprentissage dans ce département. Une opportunité qui permettra à un plus grand nombre de jeunes diplômés Bac+2/3 (Licence pro, DUT, ATS) d’accéder à une formation d’ingénieur de grade Master habilitée par la CTI.

Esiea LavalL’ESIEA propose déjà depuis 2009 une filière par apprentissage qui accueille plus d’une centaine d’apprentis et diplôme une quarantaine d’étudiants par an sur son campus parisien. Il manquait cependant à son campus lavallois la possibilité de pouvoir en bénéficier, c’est désormais chose faite. Après un Audit CTI et l’accord du CFA inter-universités des Pays de la Loire, la première promotion d’apprentis-ingénieurs débutera en septembre 2016. Une nouveauté dans la région qui possède peu de formations de grade Master.

L’accès aux études supérieures par la voie de l’apprentissage poursuit sa croissance en France ; sur les 265 000 nouveaux contrats d’apprentissage signés annuellement, 34% concernent aujourd’hui des filières à bac +5 (contre 6% il y a 20 ans).[1] Le dispositif présente en effet de nombreux avantages : une formation en alternance école-entreprise, un coût transparent pour les étudiants et leurs familles (puisque les élèves perçoivent une rémunération pendant leur cursus). Le coût des études supérieures pouvant constituer un frein à la formation, que les bourses existantes ne suffisent pas à faire disparaître, cette alternative renforce l’égalité des chances en permettant à un public plus large d’accéder au grade Master.

Un dispositif qui répond à une véritable attente.

Ce dispositif de formation nouvellement créé à Laval répond à une double attente : celle des étudiants en mal de financements et hésitant à poursuivre leurs études, mais aussi celle des entreprises locales qui y voient une réponse à leurs difficultés actuelles de recrutement de cadres.

Les entreprises mayennaises étaient très favorables à cette ouverture, l’ESIEA attire des étudiants qui viennent de la France entière pour préparer leur diplôme d’ingénieur. Une fois diplômés, ils repartent souvent exercer ailleurs, en région parisienne ou à l’international, sans avoir pu mesurer les opportunités de carrière qui existent dans le tissu d’entreprises High-tech régional. La formation par l’apprentissage, non seulement renforcera les liens avec le territoire, mais elle fera également mieux connaître les axes forts de nos enseignements : réalité virtuelle et applications professionnelles, (tout particulièrement dans le champ de la santé) et cyber sécurité, pour ne citer qu’eux.
Jean Labourdette, Directeur du campus de Laval de l’ESIEA

Un même diplôme d’ingénieur Bac+5 pour tous

CFA Inter Universités des Pays de la LoireTout aussi exigeant que le cursus initial, le cursus par apprentissage à Laval a été pensé afin de s’adapter aux attentes d’entreprises du territoire préférant une alternance sur des périodes plus longues : deux semaines en entreprise, suivies d’une semaine à l’ESIEA (avec des périodes bloquées à l’école aux moments charnières de la formation)  et avec à la clef, un même diplôme Bac +5 pour tous. Plus d’informations sur les admissions par la voie de l’apprentissage : cliquez ici

Cette formation, sanctionnée par le même diplôme reconnu par la CTI que pour la formation initiale a déjà apporté à la pédagogie de l’ESIEA une nouvelle dimension et des rapprochements avec de grandes entreprises. Aujourd’hui, dans un contexte national de pénurie d’ingénieurs, l’ouverture de l’apprentissage à Laval nous apparaît aussi comme le moyen de faciliter l’accès aux études à des profils plus diversifiés et d’enrichir nos échanges avec les entreprises de la région.
Jean Labourdette

[1] Source : DARES