Thématique 
Recherche 
Santé et Handicap 
Date
24 mars 2015

Le projet ARVAD qui facilite l’autonomie des déplacements grâce à la réalité virtuelle est né d’un partenariat entre l’ESIEA, par le biais de son laboratoire Interactions Numériques Santé Handicap, le laboratoire d’informatique de l’Université du Maine-IUT de Laval (LIUM) et le lycée Robert Burron.

Il sera présenté au Salon International Laval Virtual, du 8 au 12 avril.

Le projet ARVAD a été retenu par Laval Agglomération suite à l’appel à projets « Réalité Virtuelle et Situation de Handicap – édition 2013 ». Il sera présenté à la presse mardi 24 mars à 17h30, dans les locaux du Lycée Robert Buron, en présence des acteurs et partenaires de cette initiative. En avant-première d’une présentation au Salon International Laval Virtual 2015, les trois acteurs du projet ont en effet souhaité faire une démonstration du fonctionnement de cet outil, réalisée en présence des élèves qui l’utilisent aujourd’hui.

Un outil pédagogique adapté à l’intégration scolaire

ARVAD (pour Apprentissage par la Réalité Virtuelle de l’Autonomie des Déplacements) est un outil de réalité virtuelle adapté aux élèves atteints de troubles cognitifs qui entravent leurs capacités de déplacement. Il est actuellement en phase de test dans la classe ULIS* du Lycée Robert Buron.

Comment se déplacer dans un bâtiment, lire un plan, reconnaître et mémoriser les indices visuels, sonores, tactiles qui permettent de se rendre d’un point à un autre sans s’égarer en route ?

Ces compétences complexes mises en jeu quotidiennement font malheureusement défaut à certains jeunes élèves. En France, plus de 700 000 personnes souffrent de troubles et handicaps cognitifs qui entravent leur autonomie et compromettent leur insertion sociale.

Un défi qui concerne thérapeutes et pédagogues, mais aussi les professionnels du numérique qui, à l’instar de l’ESIEA et du LIUM (lire notamment la page consacrée à ARVAD), mettent aujourd’hui leur expertise des applications de la Recherche dans les domaines de la réalité virtuelle, des systèmes embarqués, et des environnements informatiques pour l’apprentissage Humain au service de la création de nouveaux outils de rééducation, d’apprentissage et de pédagogie.

ARVAD se présente sous la forme d’un environnement en trois dimensions (sur écran) synchronisé à sa représentation simplifiée sous forme de plan, sur une tablette (manipulable) et accompagné d’un joystick. Des exercices, à la difficulté graduelle, permettent l’apprentissage progressif et ludique des déplacements dans un environnement virtuel, grâce à un plan. Ce sont, dans un premier temps, des exercices basés sur des plans très simples de bâtiments, accompagnés d’éléments visuels d’aide à la navigation et au déplacement. Ils permettent à l’élève de se familiariser avec l’outil et de prendre confiance. Peu à peu, et en fonction des résultats constatés, l’enseignant pourra augmenter les niveaux de difficulté : plans et trajets plus complexes, aides visuelles réduites…

Faciliter l’apprentissage grâce aux nouvelles technologies

Pour l’élève, l’entraînement à relever des indices pertinents via un environnement numérique devrait lui permettre d’effectuer, plus tard, des trajets « réels ». Pouvoir comprendre un plan, transférer ces acquis à son cheminement dans le lycée, puis la ville, à pied ou tout autre mode de déplacement, figurent au nombre des objectifs visés par le projet ARVAD.

Au service des enseignants, cet outil constitue une étape pédagogique intermédiaire d’un nouveau type, extrêmement prometteur : entre le  plan sur  papier et la mise en situation réelle, dans et hors les murs de l’établissement. Il renouvelle les approches pédagogiques classiques et autorise un entraînement plus progressif, pour plus d’autonomie, plus facilement. Parce qu’il permet aussi d’enregistrer les  progrès de ses utilisateurs, ARVAD offre une mesure plus précise et une meilleure compréhension des difficultés rencontrées par les élèves en situation de handicap en milieu scolaire.

ARVAD a pour ambition d’être mis à l’avenir à la disposition de tous les établissements de l’Enseignement spécialisé en France. (Classes CLIS, ULIS, SEGPA…*)

 

Présentation projet ARVAD

Mardi 24 Mars à 17H30

Lycée Professionnel Robert Buron

Cité Scolaire Réaumur-Buron

39 avenue Chanzy – LAVAL

*Les CLIS (Classes pour l’Inclusion Scolaire), les ULIS (Unités Pédagogiques d’Intégration) et les SEGPA (Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) sont destinées aux élèves des écoles primaires et secondaires. Elles se donnent pour objectif d’aider les enfants en difficulté scolaire liée à leur handicap qu’il soit psychologique, moteur, sensoriel. Les CLIS sont des dispositifs prévus en écoles élémentaires, les ULIS et SEGPA en collèges et lycées.

 

Bandeau ARVAD copie