Thématique 
My ESIEA 
Date
05 septembre 2013

La rentrée a permis aux Esiearques de partager leurs expériences estivales : stages en France ou à l’étranger, jobs d’été, échanges universitaires. Les membres de KPS ont quant à eux réalisé une mission humanitaire. Le bilan est humainement positif.

KPS : mission humanitaire accomplie !

Arrivée au Sénégal de l'association KPSAprès plusieurs mois passés à chercher des sponsors et à récupérer des PC auprès d’entreprises et de particuliers, huit membres de l’association informatique KPS (étudiants de 2ème et 3ème années) ont passé quatre semaines au Sénégal en juillet dernier dans l’optique d’équiper écoles, collèges / lycées, bibliothèques et de former le personnel sur place. En tout, ce sont plus de 2500 manuels scolaires et près d’une centaine d’ordinateurs qui ont été distribués à Bargny, petite ville de 68 000 habitants située à une trentaine de kilomètres de Dakar. L’équipe KPS garde un très bon souvenir de cette expérience inscrite dans le cadre de leur projet de formation humaine, et déclare unanimement que « si c’était à refaire, ils le referaient ». Pourtant, malgré une préparation minutieuse, ils ont dû faire face à de nouveaux défis une fois sur place.

Une forte cohésion d’équipe

Équipe de KPS soudéeGrâce aux contacts d’Emmanuelle (étudiante ESIEA en 3ème année), les étudiants ont pu se loger facilement, un avantage considérable que ses camarades ont fortement apprécié. Surtout lorsque, malgré une organisation minutieuse, il a fallu gérer les inévitables imprévus : suite à une incompréhension avec une association internationale, le container renfermant tout leur matériel est resté bloqué en douane près de deux semaines. Loin de se décourager, toute l’équipe a fait front. Emmanuelle est claire : « sans une bonne cohésion d’équipe, nous n’aurions pas réussi. Les projets réalisés en cours ont renforcé notre volonté de travailler ensemble, de réaliser cette mission. Et c’est sur place, que cette connivence s’est avérée des plus optimales.»
Nos étudiants n’ont guère perdu leur temps. Parallèlement à leurs démarches auprès des Ministères pour régler la situation, ils ont réparé de nombreux ordinateurs en panne dans les écoles déjà équipées.

L’ESIEA nous a permis de devenir « experts » tout au long de l’année, puisque c’est l’essence même de KPS que d’aider les étudiants à réparer ou optimiser leur matériel informatique
Yoan (étudiant ESIEA en 3ème année)

Le container a été débloqué grâce à l’intervention des Secrétaires généraux des Ministères de l’Education et des Finances qui se sont montrés très compréhensifs et reconnaissants. Dès l’installation du matériel, la deuxième étape de leur mission a pu démarrer : la formation des professeurs et directeurs d’écoles, collèges et lycées.

 

Une formation en informatique auprès des plus démunis

Formation informatique par KPSJamaal (Responsable de la mission, étudiant ESIEA en 4ème année) a particulièrement apprécié cette nouvelle phase : « nous avons équipé plus d’écoles que prévu grâce à un bon bouche-à-oreille. Les écoles devaient être équipées de tables, de chaises et avoir des prises jumelées, c’étaient nos seules conditions. » En binôme, nos étudiants bénévoles ont ainsi patiemment formé ce personnel scolaire attentif et appliqué, aux bases de Linux et à l’utilisation de son pack office. Les formations s’organisaient principalement entre 16h00 et 19h00 pour éviter les coupures de courant fréquentes avant cette plage horaire.
Comme le souligne Emmanuelle « La plupart n’avaient jamais touché à un PC. Je me souviens d’un instituteur qui voulait connaître tous les logiciels par cœur ! C’était un vrai bonheur de leur rendre service. » Une impression confirmée par Yoan : « Le plus beau, le plus gratifiant, a été de voir le sourire sur le visage des personnes que nous avons formées. Nous avons énormément reçu humainement » et Jamaal d’ajouter : « le Sénégal est bel et bien la terre du « Teranga* » . Ses habitants y sont en effet chaleureux et accueillants, prêts à faire découvrir aux visiteurs les richesses de leur pays, leur tradition, leur gastronomie. Nous avons été reçus comme des rois ! ». Les étudiants de l’équipe KPS ont d’ailleurs été nommés ambassadeurs de la commune de Gorée en remerciement de leur dévouement ! Le collectif des directeurs d’écoles leur a en outre décerné un diplôme et offert deux statuettes africaines ainsi qu’une peinture.
L’an prochain, destination Madagascar. La nouvelle équipe – qui sera choisie début octobre, devra à son tour obtenir du matériel et des dons de la part des entreprises et particuliers : « nous conseillons de commencer la campagne de sponsoring dès le mois de décembre » conclut Jamaal.

 

Toutes les bonnes volontés seront à nouveau mises à contribution. En attendant, les écoles du Groupe ESIEA remercient chaleureusement les entreprises et particuliers qui ont rendu cette mission humanitaire possible :
– Les associations OK PROMO et FINKONE TRANSIT
– Monsieur Pichenot de « PIROG-INGENIEURIE »,
– Monsieur Balas, ancien de l’ESIEA,
– « Kayenta », une entreprise de doublage pour le cinéma
– La mairie d’ivry-Sur-Seine
– La société ITC : les plus gros donneurs en nature, avec 96 PC.


* le « Teranga » est un terme sénégalais signifiant « la terre de partage »