Thématique 
My ESIEA 
Projet Scientifique et Technique (PST) 
Date
25 novembre 2015

STIMULUS est le nom d’un simulateur low-cost destiné au grand public mis au point par quatre étudiants de l’ESIEA, école d’ingénieurs du monde numérique. Couplé à un casque Oculus Rift, STIMULUS reproduit à moindre coût le type d’expérience immersive que proposent des attractions d’envergure (à l’image de celles du Futuroscope) et offre aux amateurs de jeux vidéos un équivalent à domicile. Pensé pour s’adresser aux gamers, il est également adaptable à d’autres usages.

Stimulus : projet de l'ESIEA présenté au Laval VirtualLaval, Seattle, Tokyo, le tour du monde d’un projet étudiant

C’est en octobre 2014, que Benjamin Bosserelle, Nicolas Hubert, Gaëtan Froissard et Louis Polart, tous étudiants ingénieurs en 4ème année sur le campus de Laval de l’ESIEA se voient proposer un sujet original par leur enseignant Franck Crison, spécialiste en systèmes embarqués et en réalité virtuelle. Il s’agit de créer une plateforme de simulation originale et low-cost.

L’objectif pour ce projet scientifique et technique de 4°année : participer à la compétition étudiante Virtual Fantasy qui se tient lors du salon Laval Virtual 2015, le rendez-vous de référence de la réalité virtuelle et pourquoi pas, participer également à la prestigieuse Imagine Cup de Microsoft, les jeux olympiques des nouvelles technologies.

Un compresseur de réfrigérateur au service de la réalité virtuelle

En avril 2015, soit six mois plus tard, les quatre étudiants dévoilent leur création sur le Salon Laval Virtual. STIMULUS est une prouesse d’ingéniosité qui défie joyeusement les coûteuses plateformes de simulation : chariot en bois fait maison, moteurs d’essuie-glace de camion, ventilateurs d’ordinateur, compresseur de réfrigérateur, combinés à un lourd travail de programmation logicielle et d’électronique.

Ils avaient réussi avec de la persévérance et de l'ingéniosité à trouver des solutions pour avoir les mêmes effets que sur une véritable plateforme de simulation : inclinaisons, vibrations, vent.
Franck Crison

Le projet STIMULUS rencontre immédiatement son premier succès au prix IVRC (International collegiate Virtual Reality Contest). Cette première victoire leur vaut un ticket d’entrée pour le versant japonais de la compétition et son prix, programmé pour octobre 2015. STIMULUS attire déjà le regard d’investisseurs.

Une seconde victoire, plus intimiste s’ensuit, avec un 1er prix du jury et le Prix des étudiants lors du Salon des Projets Scientifiques et Techniques du campus de Laval de l’ESIEA. Une reconnaissance en interne de la part de leurs camarades étudiants mais aussi de leurs enseignants.

Imagine Cup : STIMULUS chez Microsoft

Figurant en compétition pour Imagine Cup la Team STIMULUS est là aussi, sélectionnée parmi les meilleures équipes de la catégorie Innovation. Une sélection qui lui permet de bénéficier des précieux conseils délivrés par les équipes de Microsoft, séduites par cette initiative, lors d’un bootcamp les 6 et 7 mars 2015.

En arrivant, on nous a reproché d'être trop scolaires dans notre présentation. On nous avait dit la même chose à l'école... Puis on nous a expliqué comment corriger ce problème, notamment en accentuant beaucoup plus sur les points forts de notre projet. En repartant, ils nous ont félicité pour notre adaptation rapide face à leurs conseils. Des conseils qui nous accompagnent depuis, qui nous ont aidé à réorienter la présentation de notre travail, et qu'aujourd'hui on applique tous les jours !
Benjamin Bosserelle

Encore une fois, le succès est au rendez-vous et le 9 avril, STIMULUS remporte le premier prix dans la catégorie Innovation lors de la Finale Nationale Imagine Cup.

Benjamin, Nicolas, Gaëtan et LouiStimulus Microsofts disposent alors de 15 jours pour préparer la finale internationale de Seattle ; un délai d’autant plus court qu’à ce moment précis, les quatre étudiants viennent chacun de partir en stage technique pour quatre mois et dans différentes grandes entreprises françaises.

Plus encore : deux d’entre eux, en charge de la finalisation du projet ont à peine eu le temps d’emménager dans leur appartement ! Ni l’eau, ni Internet, ni même l’électricité n’y sont encore installés, le challenge est total.

Ce qui ne les empêche pas d’obtenir leur sélection puis de s’envoler pour les États-Unis, afin de représenter la France dans la Finale Internationale Imagine Cup qui a lieu en juillet 2015, à Seattle, dans les locaux du siège social de Microsoft.

STIMULUS ne sera pas sur le podium cette fois, cependant son équipe aura la fierté de figurer parmi les 12 meilleurs projets du monde retenus pour cette compétition prestigieuse :

« La Team Stimulus compte surtout des fans de technologies – confie Benjamin Bosserelle – et ce qui nous a manqué au pays d’Apple et des grands shows à la Steve Jobs, c’est la façon de « pitcher », c’est-à-dire l’art de vendre un projet en omettant presque le côté technique. Également, un an de développement en plus nous aurait permis de peaufiner davantage le simulateur. En effet, la plupart des autres équipes qui concouraient à nos côtés, travaillaient à leur projet depuis plus longtemps que nous, ce qui a, à mon avis, grandement contribué à leur réussite. »  ajoute-t-il.

Un final heureux au pays de la robotique

Un peu déçue mais forte de cette expérience, toute l’équipe STIMULUS repart en octobre 2015 afin de boucler le cycle en participant à nouveau à la compétition IVRC, cette fois pour son édition japonaise à Tokyo.

Sur place, les étudiants (désormais en 5e année) sont accueillis par les équipes d’Akihiko Shirai à l’Institut des Sciences et Technologies de Kanagawa et disposent de 2 jours, pas plus, pour fabriquer les éléments de « carrosserie » du wagonnet qui a fait leur succès, intransportable pour cette destination.

Cette dernière compétition leur vaut le « Prix Spécial du Jury ». Un prix qui sonne aussi la fin de l’aventure pour Benjamin, Nicolas, Gaëtan et Louis, chacun préparant désormais son entrée dans la vie professionnelle… dans différents domaines : systèmes embarqués et cyber-sécurité.

« STIMULUS aura été pour l’équipe un véritable tremplin professionnel, l’occasion de montrer l’étendue de leurs compétences et leur créativité. Leur récompense, au-delà des prix obtenus, c’est aussi la somme de ces rencontres, voyages, expériences qui leur ont beaucoup appris. Ce projet leur a déjà ouvert bien des portes et ce n’est pas fini.» conclut Franck Crison qui a accompagné l’équipe tout au long de l’aventure.

 

Stimulus Imagine Cup