Thématique 
Recherche 
Santé et Handicap 
Date
26 septembre 2016

Dans la continuité de ses travaux de recherche avec l’Institut Fédératif de Recherche sur le Handicap (IFRH), le laboratoire INSH de l’ESIEA accueille dans ses locaux parisiens la Journée Scientifique « Maintien des personnes à domicile : Télé-rééducation, Télé-réadaptation et e-Santé », jeudi 29 septembre. Toute la journée, des intervenants venus de toute la France et du Canada feront le point sur l’état de l’art en matière de maintien à domicile, sur la recherche clinique et sur le rôle médiateur des nouvelles technologies numériques.

Les technologies du numérique au service de l’e-santé et du vieillissement de la population

Vieillissement démographique, lésions cérébrales, pathologies neurodégénératives et maladies chroniques sont autant de causes potentielles d’atteintes à l’autonomie des personnes avec pour conséquence, un accès aux soins médicaux rendu problématique. Pour exemple, selon les projections de l’INSEE, le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans atteindra 11,9 millions en 2060.

technologie de la e-sante Leur prise en charge par les professionnels de la santé peut bénéficier de l’apport révolutionnaire des nouvelles technologies. Aujourd’hui destinées, entre-autres, à accompagner la rééducation conventionnelle, les technologies de l’interaction numérique sont déjà en phase d’utilisation en France et dans le monde. Quels résultats et quelles perspectives peut-on attendre de l’e-santé ? Quelles autres questions soulèvent leur usage ? Quels autres acteurs doivent aujourd’hui y être associés afin de relever les défis qui se présentent ?

C’est autour de ces questions que la Journée Scientifique Maintien des personnes à domicile : « Télé-rééducation, Télé-réadaptation et e-Santé », organisée par l’ESIEA et l’IFRH, et soutenue par la CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie), se déroule, le 29 septembre 2016, à Paris dans les locaux de l’ESIEA.

Plusieurs organismes sont également partenaires : la Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation (SOFMER), l’association APPROCHE, le réseau québécois de recherche en adaptation-réadaptation REPAR, le regroupement stratégique québécois INTER, l’International Society for Virtual Rehabilitation (ISVR) et l’entreprise Interaction Healthcare.

Le maintien à domicile : un enjeu sociétal impliquant de nombreux acteurs

Cette journée abordera la question du maintien à domicile sous les différents angles de la santé publique, des sciences humaines et sociales ; de la recherche clinique, des sciences de la réadaptation ; de la recherche technologique et des systèmes de compensations.

Sa première session sera consacrée à un tour d’horizon des concepts, définitions, et du cadre général de la thématique abordée ; une seconde session explorera la façon dont cette thématique est abordée hors de France et notamment au Québec. Enfin, la dernière session se consacrera à l’actualité des expériences françaises. Une table ronde, pendant laquelle plusieurs personnalités issues de différents domaines d’expertise (neurochirurgie, industrie des télécommunications, etc.) apporteront leurs points de vue, clôturera cette journée.

Les nouvelles technologies : un rôle médiateur

Dans un contexte de désertification médicale mais aussi d’inégalité d’accès numérique, la question de l’accès au soin et du maintien à domicile est un défi pour la monde de la santé, mais aussi pour les professionnels du numérique qui, à l’instar de l’ESIEA, au travers de son Laboratoire INSH (Interactions Numériques, Santé et Handicap) dirigé par Evelyne Klinger, souhaitent contribuer à une meilleure compréhension de ces enjeux.

Les technologies de l’interaction numérique peuvent aujourd’hui avoir une formidable action médiatrice entre les personnes nécessitant des soins et qui ne peuvent y accéder, et les professionnels capables de les prodiguer.

Cependant, les questions que soulèvent leur emploi : formation des thérapeutes, ergonomie, accès à internet, transmissions et confidentialité des données, aspects éthiques et juridiques, etc., impliquent que l'on prenne connaissance des points de vue de tous les acteurs

Evelyne Klinger

 

« L’utilisation des technologies de l’interaction numérique dans le domaine de la e-santé pourrait jouer un rôle majeur dans l’amélioration de l’autonomie et de la qualité de vie des personnes handicapées. Elles pourraient notamment diminuer le fardeau à se soigner de personnes atteintes souvent de plusieurs problèmes de santé chroniques. Des expériences de l’utilisation de ces technologies existent ou sont en cours. Il persiste toutefois des barrières et des verrous techniques ou sociétaux. Tous ces éléments seront abordés et discutés au cours de cette journée scientifique dont les objectifs sont de faire le point sur le sujet mais aussi de susciter des collaborations d’acteurs aux expertises diverses et complémentaires dans ce domaine » conclut le Professeur Serge Poiraudeau, Directeur de l’IFRH.

 

Comité d’organisation

Bakouche Wade, Fondation de Garches, IFRH
Courbois Yannick, EA 4072, IFRH
Farne Alessandro, INSERM, CRNL, IFRH
Joseph Pierre-Alain, EA 4136, IFRH, SOFMER
Klinger Evelyne, ESIEA, IFRH, ISVR
Laffont Isabelle, EA 2991, IFRH, SOFMER
Levin Mindy, CRIR, ISVR, IFRH
Michaud François, 3IT, INTER
Nadeau Sylvie, UdeM, CRIR, REPAR, IFRH
Trabelsi Chiraz, ESIEA, IFRH

 

Programme

Téléchargez le programme complet

Définitions, Concepts, Cadre
Présidente : Marie-Aline BLOCH, EHESP
09h30 – 09h50 Télé-rééducation, télé-réadaptation et e-Santé :
Définition, évolution et diversité des points de vue sur ces concepts
Dahlia KAIRY
Réseau REPAR, Québec
09h50 – 10h10 L’usage des technologies en télé-rééducation modifie-t-il les concepts de rééducation ? Olivier REMY-NERIS
LATIM, Univ. de Brest
10h10– 10h30 Interfaces interactives et vie quotidienne A. ROBY-BRAMI, W. BACHTA, S. PAGE, N. JARRASSE
ISIR, Paris
10h30 – 10h45 Questions, discussion avec la salle
Comment ce sujet est-il abordé au Québec ?
Président : Pierre-Alain JOSEPH, CHU Bordeaux, EA 4136
11h00 – 11h20 De la clinique au domicile : la télé-réadaptation dans le contexte québécois Simon BRIERE
Regroupement INTER, Québec
11h20 – 11h40 Intégration clinique de la technologie pour la réadaptation sensorimotrice et cognitive : expériences québécoises Mindy LEVIN
ISVR, CRIR, Québec
11h40 – 12h00 Introduction de la plateforme Reacts en Télé-rééducation et enTélé-réadaptation : l’angle de l’entrepreneur Yanick BEAULIEU
Innovative Imaging Technology, Québec
12h00 – 12h15 Questions, discussion avec la salle
13h30 – 14h30 Session POSTERS
Président : Ludovic SAINT BAUZEL, ISIR
Actualités autour d’expériences françaises
Présidente : Isabelle LAFFONT, CHU Montpellier, EA 2991
14h30 – 14h50 Télé-rééducation fonctionnelle dans le cadre du projet VITAAL André THEPAUT
IMT / Télécom Bretagne, Brest
14h50 – 15h10 Témoignage du point de vue industriel : Accompagner la rééducation des patients par la réalité virtuelle jusqu’à leur domicile Lucile LIM
Interaction Healthcare, Paris
15h10 – 15h30 Logiciel de réentraînement cognitif : Quels bénéfices d’une auto-prise en charge à domicile ? L. LE CHAPELAIN, G. PELE, C. BOTTIN, C. KELLER, S. CLEMENT, M. LE RAY, J.M. BEIS, J. PAYSANT
Centre de Lay-Saint-Christophe, IRR, NANCY
15h30 – 15h45 Questions, discussion avec la salle
Clôture de la Journée Scientifique
Président : Jean-François RAVAUD, CERMES
16h00 – 17h00

Table Ronde sur les questions liées à l’éthique, aux usages, à l’organisation de la santé à domicile, suivie d’une discussion avec la salle

(parmi les intervenants : Christelle AYACHE, Responsable du marché Santé, Bien-être – Cap Digital ; Caroline ZORN, avocat de la Santé ; François-René GERMAIN, Directeur de l’Accessibilité du Groupe Orange ; Philippe DECQ, Neurochirurgien, Hôpital Beaujon…)

17h00 – 17h15 Remise du prix du meilleur poster