Thématique 
Formation 
Sécurité informatique 
Date
06 décembre 2016

L’ESIEA ne se contente pas de former ses étudiants aux métiers et problématiques de la sécurité informatique. Notre école d’ingénieurs propose également plusieurs formations de pointe pour les entreprises et les particuliers.

Les inscriptions aux formations BADGE Reverse Engineering et Sécurité Offensive de l’ESIEA en partenariat avec Quarkslab sont ouvertes pour la rentrée du 13 février 2017.

Le monde de la sécurité informatique a considérablement évolué ces dernières années, avec la professionnalisation des attaquants qui visent les systèmes d’information des entreprises et des organisations, et l’augmentation constante du nombre et de la complexité des attaques ciblées. Face à ce durcissement de la menace cyber, les acteurs professionnels publics comme privés ont un besoin urgent de profils immédiatement opérationnels. À ce besoin de recrutement s’ajoute celui de former utilement leurs salariés déjà en poste.

 

Ouverture des inscriptions aux formations BADGE « Sécurité offensive » et « Reverse Engineering »

L’ESIEA, forte de son expérience en sécurité informatique dans l’enseignement (Mastères Spécialisés MS-NIS et MS-SIS) et la recherche (laboratoire « Confiance Numérique et Sécurité / CVO »), propose en partenariat avec la société Quarkslab, acteur majeur du monde de la sécurité, des formations spécialisées uniques dans ce secteur.

Les « Bilans d’Aptitude Délivrés par les Grandes Écoles » de l’ESIEA (BADGE) sont des formations en soirées et week-ends, compatibles avec une activité professionnelle. Elles sont accréditées par la Conférence des Grandes Écoles (CGE) et concourent à répondre à l’évolution des besoins en sécurité des entreprises.

 

Une offre de formation développée avec des experts en sécurité

BADGE CGE ESIEALes formations BADGE « Sécurité Offensive » et « Reverse Engineering » ont été conçues conjointement par l’ESIEA et l’entreprise Quarkslab (spécialiste de la sécurité informatique), en collaboration avec des acteurs reconnus du monde de la sécurité issus de différents milieux (sociétés de service, Industrie, État). Les enseignements de la session 2017 débuteront le 13 février prochain dans les locaux de l’ESIEA à Paris (M° Gobelins).

Sur un gros volume horaire (230h, sur 6 mois), ces formations spécialisées voient chacune intervenir une quinzaine d’experts différents sur ces thématiques de pointe rarement enseignées. Elles visent à mettre en situation réelle les participants en les confrontant à différents cas pratiques.

« Le monde de la sécurité informatique a besoin d’experts, qui soient opérationnels tout de suite. Nos BADGE ont une approche très concrète, afin de répondre au mieux à la demande du marché  – précise Vincent GUYOT, Docteur en informatique, enseignant-chercheur et responsable des formations sécurité du campus de Paris de l’ESIEANous travaillons en lien étroit avec de grandes entreprises pour qui la sécurité informatique est cruciale : nos modules de formation répondent à un vrai besoin, pour ceux qui veulent approfondir leur parcours d’origine ou pour les salariés qui souhaitent capitaliser sur des compétences propres.»

 « À l’issue de ces formations BADGE, les participants disposent d’une solide expérience, respectivement en sécurité offensive ou en reverse engineering ; ils sont capables de répondre à tous les besoins au sein des multiples environnements dans lesquels ils sont amenés à évoluer et ont obtenu un diplôme spécialisé » ajoute Frédéric RAYNAL, Président fondateur de la société Quarkslab et ancien élève de l’ESIEA (promotion 1996).

 

Pour trouver, exploiter, corriger les vulnérabilités dans un système (détournement des protocoles réseaux non sécurisés ; exploitation des corruptions mémoires et vulnérabilités web ; escalade de privilèges sur un système compromis ; intrusion, progression et prise de contrôle d’un réseau).

De l’analyse de malwares à la rétro conception de protocoles réseaux, une formation qui forme des experts capables d’étudier tous les programmes, qu’ils soient protégés ou non.