Thématique 
International 
Date
05 mai 2017

Tout juste diplômés de l’ESIEA, nombre de nos anciens étudiants décident de débuter leur carrière à l’international et de s’envoler vers d’autres contrées à la découverte de nouveaux challenges. C’est le cas de Pierre LEANDRE et Alexis ZERROUG qui ont saisi l’opportunité de s’expatrier en Asie. Découvrez leur parcours !

Pierre LEANDRE (promo 2015) – Front office Developer – Société Générale (Hong Kong)

Grâce à un partenariat avec l’ESIEA, Pierre a eu la possibilité de partir en 2015 en Australie à l’Université du Queensland pour un double diplôme de 1 an, en système engineering. Au cours de cette année, il a pu y effectuer des travaux de recherche sur un logiciel d’analyse d’image IRM pour sa thèse de master, suivre des cours de management, de microéconomie, de machine learning…

 

 

A la suite de ce diplôme, Pierre a réalisé son stage de fin d’études ESIEA au sein de l’équipe « ITEC CTT – Equity Derivatives Volatility » dans les salles de marché de la Société Générale à Hong Kong. L’équipe, composée de 10 développeurs, s’occupe du développement d’outils pour les desks de trading warrants, produits exotiques et produits hybrides. A la fin de son stage, Pierre a été embauché et se retrouve avec trois autres ESIEArques à la Société Générale à Hong Kong.

 

Alexis ZERROUG (promo 2008) – Chercheur à l’Université de Tokyo (Japon)

Alexis est un ingénieur créatif intéressé par la conception de nouveaux dispositifs interactifs en combinant les technologies matérielles et logicielles d’état de l’art. Il a étudié les sciences et technologies du numérique à l’ESIEA et a obtenu en 2008, en parallèle de son diplôme d’ingénieur un Master en réalité virtuelle des Arts et Métiers ParisTech. Ensuite, Alexis a travaillé au laboratoire de Oku Ishikawa de Tokyo et s’est impliqué dans le développement innovateur d’Interfaces Homme-Machine au sein du groupe MetaPerception. Au cours de ses trois années à l’Université de Tokyo, son intérêt pour la réalité virtuelle et augmentée, wearable technologies et Arts médiatiques a continué de se développer.

Son travail a été exposé dans les conférences internationales et Festivals d’Art médiatiques (Arts Electronica, SIGGRAPH, Laval Virtual…). Il a reçu plusieurs prix dont le Grand prix à Laval Virtual Award 2010, un prix d’Excellence [Division du divertissement] à la 13ème Japan Media Art Festival, et le 1er prix du concours étudiant à Laval Virtual 2007.

 

L’international, une priorité pour l’ESIEA

L’école propose à ses étudiants plus de 60 destinations sur les 5 continents, aussi bien en semestres d’études, qu’en stage (stage technique de 4 mois en 4A ou stage ingénieur de 6 mois en 5A) ou dans le cadre des doubles-diplômes. A l’instar de Pierre Leandre, tous les étudiants ont ainsi l’opportunité à la fin de leur 4ème année, de passer une année entière à l’étranger afin d’obtenir un double-diplôme type « Master of Science » ou « Master of Management ».

Nul besoin d’attendre le cycle ingénieur pour vivre une première expérience à l’étranger. Dès la 1ère année, les étudiants peuvent participer à une des Summer Schools de 4 de nos écoles partenaires :

  • Glyndŵr au Pays de Galles (Royaume-Uni)
  • SeoulTech (Corée)
  • Chinese Language Summer School à Beijing Jiatong University (Chine)
  • Chinese Language Summer School à Tamkang University (Taïwan)

Cette priorité sur l’international assure aux étudiants une meilleure flexibilité pour travailler dans un contexte multi-culturel et garantie aux futurs ingénieurs une plus grande évolution professionnelle. Les Esiearques sont de plus en plus nombreux à aspirer à démarrer leur carrière à l’étranger. Ils n’attendent même plus d’avoir une première expérience de deux ou trois ans en France avant de s’expatrier. Ainsi, en 2016, on comptait 16% de jeunes diplômés ESIEA occupant un premier emploi à l’international !