Thématique 
International 
Date
14 mai 2017

Passionnés par l’espagnol et avec une envie toujours grandissante de « découvrir ce qui se trouvait de l’autre côté de l’océan Atlantique », Anaïs et François, actuellement en 3ème année sur le campus de Laval, se sont envolés au deuxième semestre pour l’Université de Cordoba en Argentine.

C’est dans le cadre d’un échange bilatéral avec l’Université Catholique de Córdoba qu’ils effectuent un semestre à l’étranger, expérience internationale obligatoire dans la formation ESIEA, et y étudient les systèmes. Après une vingtaine d’heures de vol et une escale au Paraguay, ils sont arrivés le lendemain à Córdoba, ville charmante considérée comme la 2ème capitale de l’Argentine, avec ses 1,3 million d’habitants.

Un choc culturel et thermique !

La différence de température se fait tout de suite sentir et nos deux Français doivent rapidement s’adapter à cette chaleur. Les jours passent et chaque balade dans la ville est l’occasion d’apprécier des paysages hauts en couleur, la nourriture typique, l’accent chantant des argentins et le fameux « Che » qu’ils utilisent très couramment. Peu à peu, ils adoptent le mode de vie des Cordobeses et ne tardent pas à partager le fameux « maté », boisson traditionnelle du pays. Quelques jours ont suffi pour que nos deux Esiearques soient conviés à un asado (barbecue). Les asados sont un art de vivre ici ; les argentins ont une façon bien à eux de saisir la viande et c’est ce qui lui confère un goût si délicieux. Naturellement, en Argentine, un asado s’accompagne d’un bon Fernet coca (avec glaçons oblige !) et nos deux Français n’y ont pas échappé…

 

 

Les choses sérieuses commencent !

photo de Anais et françois deux esiearques en echange bilateral a l'université de cordoba

Après toutes ces festivités, les cours ont débuté et François et Anaïs ont pu constater de réelles différences avec leur pays d’origine. Ici les étudiants prennent le temps de vivre, qu’importe s’ils arrivent en retard de 10 ou 30 min, ils sont toujours les bienvenus en cours. Ils sont réellement proches de leurs professeurs et vont même jusqu’à partager quelques matés avec eux durant la séance. Autre particularité surprenante et spécifique au pays, on ne lève pas la main pour poser une question, on s’exprime sans retenue, il y a un réel dialogue continue entre le professeur et l’étudiant.

C’est donc immergés dans ce nouvel environnement pédagogique qu’Anaïs et François suivent leurs cours : de la base de données, l’architecture software, l’architecture des ordinateurs ou encore le langage formel jusqu’à la gestion de l’environnement, ils étudient les systèmes dans leur ensemble et leurs fonctionnements.

 

photo de Anais et françois deux esiearques en echange bilateral en argentine

En dehors des cours et du dépaysement total, cet échange leur a permis de rencontrer des étudiants du monde entier : Boliviens, Colombiens, Allemands, Italiens, Espagnoles et Mexicains…

« C’est un réel bonheur de partager des moments avec des personnes venues de tous les horizons ».

Désormais, c’est sur la route des vins, ou encore à Valparaiso au Chili qu’Anaïs et François continuent leurs découvertes de paysages toujours plus étonnants les uns que les autres…

Le Lac Titicaca et le Machu Picchu n’ont qu’à bien se tenir, nos Esiearques sont bien décidés à ne pas en rester là et à profiter de chaque week-end, de chaque semaine de vacances pour continuer leur road trip sud-américain en parallèle à leurs études !