Thématique 
Actualités 
Date
19 avril 2018

Antoine Garnier-Castellane, ESIEA 2010, Directeur France de Hired nous explique pourquoi dans un article des Échos.

La différence France / États Unis

Alors que les salaires se sont envolés depuis longtemps aux États-Unis pour les profils Hi-Tech, ils ont tendances à stagner voire à régresser en France. La raison ? Les entreprises continuent à privilégier les profils expérimentés au détriment des jeunes talents. Alors que les salaires dépassent allègrement les 100 000$ en Amérique, en France ils sont de l’ordre de 56 000€. Ni le taux de change, ni la sécurité sociale déduite à la source ne peuvent expliquer à eux seul cet écart.  En revanche, lorsque le coût de la vie est pris en compte, l’écart s’amoindrit.

Pourquoi cela va changer

Or tous les indicateurs sont au vert dans la filière : la cybersécurité avec les différents scandales associés est désormais prise en compte par toutes les entreprises, la Data Science et l’Intelligence Artificielle (IA) s’invitent dans les banques et les hôpitaux, la dématérialisation se généralise… Ce qui fait préconiser à Cédric Villani dans son rapport sur l’IA le doublement des salaires en début de carrière qualifié de « point de départ minimal indispensable » pour contrer la fuite de nos cerveaux vers les Gafa. S’ajoute à cela le fait que les entreprises peinent à recruter les profils qui les intéressent, notamment parce qu’ils sont peu nombreux. Ce qui permet de se valoriser sur le marché du travail. Tout concorde donc pour voir ces salaires prendre des proportions conséquentes dans les années à venir.

L’ESIEA au cœur de cette évolution

l’ESIEA s’inscrit en plein dans cette dynamique depuis plusieurs années, pour former les profils les plus en adéquation avec le marché d’aujourd’hui et de demain. Que ce soit à travers ses spécialisations (Majeures et mineures en IA/Data Science/BigData, Cybersécurité, Réalité Virtuelle, Systèmes Embarqués…), ou ses laboratoires de son unité de recherche labellisée Hcéres (spécialisée en Cybersécurité, en Intelligence Artificielle & Big Data, en Numérique & Santé et Réalité Virtuelle).