Thématique 
Événement 
Date
14 mars 2019

La 6e édition de l’exercice interarmées de cyberdéfense DEFNET se déroulera du 18 au 27 mars 2019 en France sur plusieurs sites militaires à Paris, Rennes, Rochefort, Toulon, Brest, Chènevières
et Mourmelon ainsi qu’au sein d’établissements d’enseignement supérieur à Paris.

Lancé en 2014, DEFNET est l’exercice majeur de cyberdéfense du ministère des Armées. Placé sous l’autorité du Commandement de la cyberdéfense
(COMCYBER) de l’état-major des armées, cet exercice participe d’une politique globale de préparation opérationnelle des forces. Il a pour objectif de maintenir un haut niveau de compétence du ministère des Armées en matière de cyberdéfense afin d’être en mesure de répondre à toute crise et attaque cyber. Fondé sur un scénario réaliste et dynamique, DEFNET permet d’améliorer la coordination entre les différents participants des trois armées, directions et services, en cas d’attaque cyber majeure. S’inscrivant dans la continuité de la politique ministérielle de lutte informatique défensive annoncée par Madame Florence Parly, ministre des Armées, l’exercice concourt à l’amélioration de six axes d’efforts :

 

1. Entraîner la chaîne de commandement CYBER : planifier et conduire les mesures de défense CYBER; 
2. Entraîner la chaîne opérationnelle de cyberdéfense : répondre à une attaque, reconquérir un réseau ;
3. Sensibiliser les états-majors de forces à la cyberdéfense ;
4. Améliorer la coopération interarmées : apprendre des procédures communes ;
5. Expérimenter et mettre en oeuvre de nouveaux outils : partager des outils de gestion de crise ;
6. Entraîner les réservistes opérationnels de cyberdéfense.

 

Cette année, près de 260 militaires spécialistes en lutte informatique défensive (dont 40 réservistes sur la BA de Rochefort) y participent. Il mobilise également plus de 240 étudiants appartenant à 20 écoles et établissements supérieurs (de la région bretonne et parisienne). En effet, l’exercice vise à renforcer les liens privilégiés entretenus avec différentes écoles et établissements d’enseignement supérieur en informatique, afin de mieux faire connaître les missions du ministère.