Thématique 
Événement 
Projet de Formation Humaine (PFH) 
Date
10 avril 2017

Le 25 avril se tiendra la conférence « Les Femmes dans le numérique » organisée par l’ESIEA et ses étudiants à travers le club Elles@Esiea et le projet de formation humaine Ladygital. Adressée aux professeurs de lycée ou de grandes écoles, aux lycéens ou encore aux entreprises partenaires, cette conférence a pour but de sensibiliser à la mixité dans les secteurs de l’informatique et du numérique.

A peine un tiers de femmes dans le numérique

Incroyable mais vrai, de 1972 à 1985, l’informatique était la deuxième filière comportant le plus de femmes ingénieurs. Alors que le secteur du numérique est en plein essor et que l’on est proche du plein emploi (91% des diplômés en informatique en 2013 sont en CDI contre 59% pour l’ensemble des diplômés – source : economie.gouv.fr), les femmes représentent désormais, tous métiers confondus, un peu moins de 28 % des effectifs (contre 48 % dans le reste de l’économie). Elles sont également sous-représentées dans les métiers techniques (16 %) tout en étant plus présentes dans les emplois de marketing, communication, commercial.

Pour inverser la tendance, les deux ministères de l’Education nationale et des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes ainsi que le secrétariat d’Etat chargé du Numérique et de l’Innovation ont d’ailleurs signé un plan pour la mixité des métiers du numérique en début d’année.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la conférence « Les Femmes dans le numérique ».

Stéréotypes, manque d’informations : pourquoi les femmes délaissent le secteur ?

L'ESIEA organise une conférence "Les Femmes dans le numérique"

La conférence du 25 avril organisée par l’ESIEA va faire le point sur les stéréotypes et l’autocensure des jeunes filles pour les domaines scientifiques, ainsi que sur les moyens pour les attirer vers le numérique.

En effet, d’après une étude réalisée par le cabinet Ambroise Bouteille et Associés pour le compte de l’OPIIEC en 2016, les raisons principales seraient entre autres que le numérique est généralement assimilé à un secteur « masculin » avec des clichés dès l’enfance : les garçons jouent aux jeux de construction et aux jeux vidéos et les filles ont des activités calmes (poupées et dînettes) qui les positionnent dans le soin et l’aide aux autres.

Dans de nombreux médias, les métiers « masculins » demeurent les plus prestigieux (militaire, pompier, pilote d’avion, astronaute, explorateur, scientifique, sportif). Les femmes exercent quant à elles des métiers d’aide, d’accueil, d’enseignement ou liés à l’apparence. Selon une récente étude commanditée par l’Oréal, 67% des Européens considèrent même que « les femmes n’ont pas les capacités pour devenir des scientifiques de haut niveau ».

Dans le secteur du numérique, les jeunes femmes n’ont pas une bonne connaissance des filières de formation et des débouchés et ne sont pas incitées à se renseigner par le corps enseignant ou leurs parents. Les métiers scientifiques seraient également souvent réduits par les jeunes filles aux mathématiques, or les mathématiques sont la hantise de beaucoup de jeunes, en particulier des jeunes filles.

 

Informations pratiques :
25/04/2017 - 18h00 à 20h30

Salle des fêtes Mairie Paris Vème
21 Place du Panthéon
75005 Paris

Inscription sur : weezevent.com

 

Programme de la conférence :

Introduction : Problématique des stéréotypes et de l’autocensure

Pascale Borel, Professeure, Département Innovation et Développement, ESC Clermont

Florence Berthout, Maire du Vème arrondissement

Table-ronde 1 : Transition entre l’école et l’entreprise, que faut-il savoir ?

Wendy Lubin, Consultante technique, Groupe Des Systèmes et des Hommes

Stéphanie Jourdain, Ingénieure, Alten

Céline Martinez-Clergeaud, Consultante AMOA Digital, Cap Gemini

Alexandra Apard, Responsable recrutement Groupe, Talan

  • Atout des métiers de l’ingénieur pour les femmes : quelle posture adopter, quels pièges à éviter…
  • Les freins et les leviers pour une évolution professionnelle réussie

Table-ronde 2 : Les role models, pourquoi sont-elles importantes ?

Nathalie Morin, Directrice des Opérations France, Devoteam

Consuelo Benicourt, Directrice RSE, Sopra-Steria

Marie-Thérèse Delaunay, Vice-Président et Directeur de Grand programme, CGI

Régina Russ, Managing Director, Accenture Technology Solutions

  • Pourquoi les femmes se dirigent-elles en priorité vers certains secteurs ?
  • Comment les role models peuvent-elles impacter la vision que nous avons d’une femme dans le numérique
  • Que dire et que montrer à de jeunes lycéennes/collégiennes pour les attirer ?

Conclusion

Comment les hommes voient-ils le rôle des femmes dans le numérique, quel apport, quel intérêt, pourquoi cette préoccupation de la mixité dans le numérique ?

Témoignage : Mehdi HOUAS Président de  Talan

Cocktail networking

 

Télécharger le communiqué de presse :L’ESIEA réaffirme son positionnement en faveur des femmes dans le numérique lors de la conférence  « Les Femmes dans le numérique »