Thématique 
Actualités 
Date
02 août 2018

Du 30 juillet au 8 août l’ESIEA accueille les étudiantes du programme Becomtech qui lutte pour plus de parité et d’égalité dans le numérique.

Fondé par Salwa TOKO en 2014, BECOMTECH initie les jeunes filles à la programmation et au multimédia, et leur permet de rencontrer des professionnels du numérique au sein d’entreprises. Cette initiative est déjà présente dans les Yvelines et le Val-de-Marne, mais aussi à Paris et à Lyon.

numérique égalité Becomtech

Cette année la promo compte 15 jeunes filles de 14 à 17 ans. Pendant 5 semaines, du 9 juillet au 10 août, à travers divers ateliers et rencontres elles vont découvrir HTML, CSS, python, montage vidéo, travail autour de l’image et création de contenus pour les réseaux sociaux… Un programme large pour leur donner envie de se lancer elles aussi dans les métiers du numérique.
Parmi les étudiantes de la première promo qui ont passé leur Bac l’an dernier, 50% ont choisi une filière scientifique et technique pour les autres le numérique fait maintenant partie prenante de leur parcours professionnel.

Cette problématique autour de la parité est un point majeur de la politique de l’ESIEA. Des projets étudiants au mouvements supportés par nos enseignants et directeurs de campus chacun se mobilise pour réduire le gender gap. Fatiha GAS, directeur du campus de Paris, fait partie des signataires de la convention pour la Fondation Femmes@numérique.Lors du dernier salon Proj’expo, le projet Digital Styx s’était donné pour objectif de former les élèves de CM2 de plusieurs écoles de la région, au numérique et à ses dangers. Plus de 300 élèves ont pu recevoir cette formation et parmi eux de nombreuses jeunes filles très motivées.

A l’ESIEA nous sommes très fiers de les accueillir dans nos locaux et d’accompagner Becomtech dans cette démarche citoyenne.

Les filles on vous attend dans quelques années pour vous accompagner dans la suite de votre parcours…

Pour en savoir plus :
Twitter